Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
La Revue internationale anarchiste (1924-1925)

Présentation

Le premier numéro de La Revue internationale anarchiste paraît le 15 novembre 1924. Elle est éditée en trois langues : française, italienne et espagnole. Le dernier numéro, le 8, paraît le 15 juin 1925, alors la revue fusionne avec la Revue anarchiste. Elle est éditée à 3200 exemplaires et "elle n’est pas mise en vente dans les kiosques et librairies pour inciter les lecteurs éventuels à s’abonner" [1]

Dès son premier numéro, la revue lance une enquête internationale sur le thème : "Les tâches immédiates et futures de l’anarchisme".

Dans le premier article de la revue nous pouvons constater le souci d’internationalisme des initiateurs de la Revue. En voici la teneur :

"L’œuvre internationale des éditions anarchistes fonde "La Revue internationale anarchiste".

Elle la présente aux Camarades de tous les pays et leur recommande instamment de la soutenir et de la propager.

L’affluence des travailleurs et militants que le chômage et la persécution ont, depuis quelques années, déversés en France a poussé ceux-ci à former des groupements italiens, espagnols, polonais, russes, etc., et à se rapprocher des militants français.

Ce rapprochement a mis en lumière :

- d’une part, l’intérêt très vif avec lequel ls compagnons de toutes nationalités s’informent de ce qui se passe dans les autres pays ;

- d’autre part, l !ignorance de presque tous à l’égard de la pensée et de l’action libertaires internationales.

Frappés de cette constations, des camarades – français et étrangers – ont pris l’initiative de constituer un groupe ayant pour objet de doter le Mouvement anarchiste d’un organisme qui créera des liens moraux et matériels réguliers entre les anarchistes du monde entier.

Il va de soi que cet organisme sera respectueux des tendances particulières propres à chaque nation et des méthodes de propagande et de lutte qui s’adaptent à la situation de chaque pays. Mais il s’appliquera à établir entre les compagnons de partout un contact permanent, afin d’assurer, au cours des événements historiques que fait prévoir le détraquement du régime capitaliste, un ensemble d’efforts combinés et méthodiques qui pousseront l’action anarchiste jusqu’à son maximum de rendement.

C’est dans ce but que l’Œuvre internationale des Éditions anarchistes a été fondée.

suite de l’article...


Notes :

[1Voir fiche technique Bianco, 100 ans de presse anarchiste.