Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Le mouvement anarchiste (1912-1913)

Présentation

Éditée en 1912-1913 par Henry Combes (signant parfois Emmanuel Besson), Georges Durupt, Edouard Boudot et Pierre Ruff (Pétrus), la revue Le Mouvement anarchiste [1] exprimait le point de vue de la frange la plus radicale de la Fédération Communiste Anarchiste (FCA). Cela pouvait se manifester, à l’égard de la CGT, par des critiques un peu moins diplomatiques que celles que l’on pouvait lire dans Le Libertaire, organe de l’organisation [2]. Le ton employé au sujet de la bande à Bonnot était également plus amical que dans Le Libertaire, même si le positionnement politique était similaire. Ainsi, lors du procès des survivants de la bande, la revue réserva son soutien politique à une certaine catégorie de prévenus, en faisant campagne pour que soit reconnu le "droit d’asile" des inculpés pour recel de malfaiteur. Mais ce qui caractérisait le mieux Le Mouvement anarchiste était son antipatriotisme féroce. Le numéro de novembre 1912, alors que la guerre des Balkans menaçait d’enflammer toute l’Europe, donnait des conseils pratiques pour "saboter la mobilisation" en cas de déclaration de guerre [3]. Il valut des poursuites judiciaires à plusieurs responsables de la FCA, dans le cadre de ce que la presse appela "l’affaire du Mouvement anarchiste".

Ecrit avec la complicité de Guillaume Davranche [4]


Quelques biographies de militants du Club Anarchiste Communiste [5] :


Sommaires de la revue Le mouvement anarchiste (1912-1913)

Notes :

[1Du Club Anarchiste Communiste - fondé en octobre 1911.

[2NdE : Nous pouvons lire dans Le mouvement anarchiste n°5, p. 126 : "On a pu remarquer que notre anarchisme ne ressemblait pas du tout à l’anarchisme républicain, démocrate et radicalisant de certains camarades des Temps nouveaux et du Libertaire".

[4"Trop jeunes pour mourir", éditions l’Insomniaque et Libertalia, page 242. Voir aussi son blog : Trop jeunes pour mourir

[5Ces biographies proviennent du dictionnaire international des militants anarchistes. Nous invitons les lecteurs à visiter ce site, remarquable par sa qualité.

Les articles de cette rubrique

0 | 5 | 10 | 15

0 | 5 | 10 | 15

A lire impérativement !

Sommaires de la revue Autogestion (1966-1977)

Un seul article a été ressaisi pour l’instant. Il s’agit du texte de Yves (...)

L’équipe des Temps Nouveaux - Itinéraire et portrait de Jean Grave

Au bas de la rue Mouffetard, face à l’église Saint-Médard, une haute maison, à (...)

Les anarchistes sont-ils des socialistes ? - A. Hamon

Pour mainte personne, cette question semblera oiseuse : les unes pensant (...)

La situation actuelle du socialisme – Fernand Pelloutier

LA SITUATION ACTUELLE DU SOCIALISME

Ce serait assurément commettre une (...)

La conquête du pouvoir politique et l’Internationale – Fernand Pelloutier

La Commission d’organisation du Congrès international ouvrier (?) qui se (...)

L’anarchisme et les syndicats ouvriers – Fernand Pelloutier

De même que bien des ouvriers de ma connaissance hésitent, quoique désabusés (...)

Les Partis ouvriers et leurs chefs – Van den Broek

Ce qui suit est extrait d’une œuvre toute récente. Popaul (pamphlet (...)

Les problèmes de la monnaie

Ce fut la nécessité scientifique qui amena Marx à aborder l’exploration du (...)

La question de l’État

Cet article est destiné à favoriser la discussion au sein des deux fractions (...)

La dictature du prolétariat et la question de la violence

Les situations régissent non seulement l’évolution de la lutte entre les (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53