Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Vive la grève générale
Tract diffusé dans le Nord de la France - 1890
Article mis en ligne le 10 juin 2017
dernière modification le 4 mai 2017

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

VIVE LA GRÈVE GÉNÉRALE

Enfin c’est décidé : Le 1er Mai tous les travailleurs du monde entier cesseront le travail.
L’arme la plus terrible que possèdent nos exploiteurs, est brisée par l’entente des travailleurs de tous les pays du monde.
Nos exploiteurs ne viendront plus nous dire qu’en faisant grève nous faisons le jeu des étrangers qui envoient chez nous leurs produits. C’était un mensonge qui leur avait toujours réussi ; mais aujourd’hui, camarades ! cette corde est usée, et ils ne nous attacherons plus avec. Ceux que nos maîtres appellent des étrangers et que nous appelons nos frères de misère, ce sont eux les premiers qui nous tendent la main pour le bon Combat : pour la cessation complète du travail ! Pour la grève générale.
Déjà nos frères d’Espagne ont ouvert le feu, et se préparent à une lutte acharnée. En Italie la misère est affreuse et les esprits sont au paroxysme ; l’explosion de toutes les colères n’est plus qu’une question de temps.
Nos frères mineurs d’Allemagne ont, par leur énergie, ébranlé le trône de leur tyran.
Le premier Mai est le prélude de son écroulement.
Nos frères mineurs de Belgique, depuis plus de deux ans qu’ils luttent avec l’énergie du désespoir, ne veulent plus rien entendre des promesses toujours mensongères ; ils ont décidé que le premier Mai, pour eux, sera Grève générale.
Nos frères d’Angleterre, qui par leur entente viennent de remporter une première victoire, en se mettant à 300.000 en grève, ont réussi à faire ce que nous préconisons : c’est-à-dire le manque de charbon, - et par conséquent la fermeture des usines. Ils ne resteront pas en arrière, car ils ont décidé que le 4 Mai ils quitteraient le travail.
Bravo et salut aux frères de tous pays.
Allons, allons Mineurs de France, nous n’avons pas un instant à perdre : la victoire est certaine, que tout le monde y soit : à partir du 1er Mai que plus personne ne descende dans la mine ; ne nous laissons pas intimider par qui que ce soit, nous ne voulons plus d’exploiteurs, nous ne voulons plus de maîtres, nous voulons tous être libre, tous nous voulons notre part de bonheur, tous nous voulons être égaux et pour cela, que notre mot d’ordre soit : La mine aux mineurs, et le mot de ralliement : La Grève générale.

  • Vive la Révolution Sociale !

  • Vive l’Anarchie !

    Le groupe : La Revanche des Mineurs




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53